Le texte qui va suivre a été écrit fin 2006. A cette époque je sortais juste du lycée, premier appartement, en colocation, impression de voler de mes propres ailes pour mieux chuter à mi-parcours avec les premières galères d'argent...

 "Un coup de téléphone me réveille, la banque… je suis à découvert, plus d’argent . Que faire ? Et c’est là , à ce moment précis que je me rend comte que la monnaie est un cercle vicieux, très vicieux. Plus vicieux que tout. C’est l’argent qui nous rend hypocrite, faux, menteur, sale…humain.

On paye pour manger, on paye pour boire, on paye pour se loger, on achète pour s’amuser, on dépense pour voyager, on peut même payer pour de l’amour à courte durée, on paye pour naître, se soigner, mourir…on paye pour vivre. La vie est hors de prix. La vie nous consomme à petit feu jusqu’à nous faire crever et nous faire payer notre mort. Jeune homme cherche vie pas chère à consommer avec modération.

La société dans laquelle nous vivons nous pousse à dépenser plus et toujours plus jusqu’à ce que nous n’ayons plus rien à nous mettre sous la dent. Ah pour ça ils ont bien réussi leur coup ces enculés ! Ils nous ont pourris, salis et ils s’en foutent.

Des gens peuvent crever toutes les minutes ils ne bougeront même pas le petit doigt pour nous aider. Bougez-vous enfoiré ! On vous parle mais vous n’écoutez pas. Vous n’écoutez que votre petite conscience et faites ce que bon vous semble…vous êtes humain après tout, et nous des robots.

Des robots formatés dès la naissance et programmés pour l’éternité. Humain est un bien grand mot en fait. C’est une insulte faite à tous les terriens. Il faut changer, tout changer. Mais je sais bien que ce n’est pas possible, tout est déjà si bien organisé que tout modifier amènerait à la perte totale de nos repères. Comme je vous l’ai dit nous sommes maintenant dans un cercle vicieux où tout se joue à la seconde près. Un faux pas et c’est la mort assurée. C’est peut-être bien là la solution, la mort. Que faire de sa vie, de sa peau, de ses os…

En fait il faut savoir rebondir à n’importe quelle situation. Essayer de trouver un but à sa vie, de trouver de l’espoir, même dans ce monde où tout est perdu d’avance. En fait il faut savoir utilisé les armes qui sont contre nous et les prendre comme ami. L’argent, entre autres est pour le coup un bon ami…quand on en a évidemment. Après reste à savoir que faire de cet argent : le garder pour soi ou aider les gens qui n’en ont pas. Être égoïste ou altruiste ?

Aujourd’hui je ne sais plus ce que veut dire argent. Je me sens coupable de ne pas avoir d’argent. Je me sens coupable d’être pauvre…ai-je raison ou tort ? Suis-je heureux sans argent ? Je ne sais pas justement. Je préférerais avoir plus d’argent, ça c’est sûr, mais en serais-je plus heureux ? Je pense que oui, et c’est là que c’est grave, car aujourd’hui n’importe qui, vivant dans une société où l’argent régit l’avenir est plus heureux avec de l’argent. Pourquoi ? Parce-que sans argent tu n’es rien ! Les gens ont peu à peu perdu le sens et la valeur des choses. L’argent était sensé donner de la valeur aux choses, maintenant l’argent a une valeur. Pourquoi travaille t-on ? Pour gagner de l’argent, qui nous servira par la suite à manger, boire… bref vivre. Sans argent t’es mort !

En fait le but est de gagner de l’argent, beaucoup d’argent. Ils ont bien réussi leur coup, car ils nous ont fait croire que d’être riche nous rendrait heureux, en bonne santé, populaire. L’Histoire de l’homme a fait que peu à peu l’argent est devenu notre seule obsession, notre seul raison de vivre. Sur toute une vie, nous devons passer largement plus de la moitié de celle-ci à devoir se préoccuper d’argent, dépenser de l’argent, faire de l’argent, même parler d’argent…mais pourquoi faire ? Pourquoi ?

Nous nous compliquons la vie alors que la vie est tellement simple. Les politiques qui nous gouvernent sont trop avides de pouvoir pour voir qu’eux mêmes sont des pions. C’est l’argent qui les gouverne, et de ce fait nous contrôle tous. Les personnes détenant le vrai pouvoir aujourd’hui sont ceux qui ont de l’argent, ceux qui contrôlent les entreprises mondiales, l’industrie de masse.

Et si nous arrêtions tout, le monde serait alors complètement bouleversé.

L’argent n’apporte pas le bonheur, il crée du malheur là où il n’y en avait pas. L’argent nous tue petit à petit, et bientôt le monde rentrera dans une crise tellement énorme que personne ne pourra s’en relever, sauf peut-être ceux qui auront influencé cette crise, les riches qui eux s’en foutent des pauvres.

Nino, fin 2006"

En relisant ce texte je me dis que la situation mondiale actuelle est exactement pareil et que rien n'a changé...Nous n'auront jamais la solution de la part des gouvernements ou des grandes entreprises. Nous devons trouver la solution en nous et créer un nouveau monde à côté. Cela se fait actuellement petit à petit mais on remarque quand même que de plus en plus de femmes, d'hommes et d'enfants font tout pour être ce changement...et ça fait du bien. Faites vos recherches et vous verrez que le monde est en pleine mutation, en pleine évolution.

Je vous laisse méditer sur une phrase qu'un ancien collègue dans l'animation m'avait dit une fois : "la vie c'est pas compliqué, c'est les gens qui se la compliquent", tout est dit.

Bon vent

Nino